Description du projet

Saintes merveilleuse

Saintes est situé dans le département de la Charente-Maritime, dans la région Poitou-Charentes. Elle a été fondée il y a plus de deux mille ans par les Romains et constitue une étape de pèlerinage sur la Via Turonensis du chemin de Saint-Jacques. La basilique de Saint-Eutrope fait partie du patrimoine mondial « Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ».

C’est une petite ville, vous pouvez donc très bien l’apprécier à pied et prendre votre temps. Bien que ses dimensions soient réduites, elle possède un patrimoine très riche et intéressant à visiter et à apprécier. Elle a le label de ville d’art et d’histoire depuis 1990. Cette distinction est accordée aux villes qui ont un bon patrimoine historique et qui valorisent leur patrimoine, tout en entreprenant une initiative pour sensibiliser leurs habitants et visiteurs à leur patrimoine. Elle a également reçu le label des villes et des communes fleuries (il a une note de quatre fleurs) où elle récompense le patrimoine paysager et végétal, les décorations florales, le respect de l’environnement et la qualité de vie.

Voici quelques sites à visiter en Saintes:

La cathédrale Saint-Pierre a été reconstruite à plusieurs reprises et il ne reste donc que peu d’éléments d’origine. De tout l’ensemble se distingue son imposant clocher de 72 mètres de haut. Sa forme architecturale est très originale et attire beaucoup d’attention.

L’église Saint-Eutrope et sa crypte, de style roman, a été construite en 1081 pour abriter les reliques de l’évangéliste de Saintonge, Saint-Eutrope, et est devenue une étape essentielle sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. La crypte date du 11ème siècle et possède une voûte originale et innovante.

L’église de Saint-Vivien, est dédiée à l’évêque de Saintes, Vivien. L’église actuelle, de style néoclassique, est construite sur les vestiges de trois bâtiments chrétiens.

Amphithéâtre gallo-romain, situé sur le côté de la ville, l’entrée pour le visiter coûte environ 3 euros par personne. Nous ne sommes pas entrés par manque de temps, mais nous pouvions le voir de l’extérieur.

L’arc germanique était la porte d’entrée de la ville romaine. Il a subi plusieurs modifications au Moyen Âge et en 1843, il a été décidé de le démolir, étant sauvé à la dernière minute par Prosper Mérimée, et finalement démonté et remonté à Bassompierres où il se trouve actuellement. C’est la ruine romaine la mieux conservée de Saintes.

Les Thermes Saint-Saloine, sont les vestiges d’une des nombreuses stations thermales de Saintes. Ils datent du 1er siècle après J.-C. et sont situés dans une banlieue.

L’abbaye aux Dames, premier couvent de religieuses fondé vers 1059, a eu une influence immense. Mathilde de Frandes, épouse de Guillaume le Conquérant, fondateur de l’abbaye, est enterrée dans l’église de la Trinité. Aujourd’hui, c’est la ville de la musique, un lieu de formation des musiciens et des acteurs de théâtre. Il ouvre tous les jours à 14h30 et 16h00. Vous pouvez également profiter de ses nombreux concerts, pour plus d’informations cliquez ici. C’est un lieu qui, même aujourd’hui, respire la paix et la tranquillité, en plus d’avoir une très belle esthétique.

Ancien couvent des Jacobins, installé à Saintes depuis le XIIIe siècle, les Jacobins ont décidé de construire un monastère au pied des falaises. La propriété a été complètement détruite pendant la guerre de Cent Ans et reconstruite au XVe siècle. Aujourd’hui, elle abrite la Bibliothèque municipale François Mitterrand, qui possède une importante collection pour les adultes comme pour les enfants et les jeunes, et organise souvent des expositions temporaires et des activités autour de la lecture.

Pour plus d’information consultez le site de l’Office de Tourisme de Saintes.